REMERCIEMENTS

Nombreux sont ceux qui m'ont aidé à écrire ces mémoires, sous le titre de The Star et moi. A tous, j'exprime ma profonde gratitude. Mais il est une personne que je dois mentionner tout particulièrement : ma sœur Christine. Toute sa vie est consacrée à l'amour des mots et de la chose écrite, et c'est cette passion qui s'est révélée inestimable à moi qui, hélas, y suis étranger.

Sans les talents d'analyse, l'inspiration et l'aide de Christine, ces mémoires n'auraient jamais vu le jour.

Christine s'est associée à mon aventure pour rendre hommage à la femme à qui nous devons tout et que nous aimons par-dessus tout, notre mère Ling Tsui. Nous avons le devoir de reconnaître et d'apprécier le désir insatiable d'éducation et d'enseignement manifesté par cette femme pour tous les aspects de la vie, en plus de sa passion pour les chevaux et le monde des courses.

Je voudrais aussi remercier ma mère d'avoir bien voulu écrire l'introduction de mon livre, ainsi que les pages consacrées à Urban Sea. A l'époque de cette jument, j'étais trop jeune pour bien comprendre ce qui se passait. Seule ma mère connaît précisément tous les détails. C'est elle qui a eu le génie d'acquérir la meilleure jument du monde, et le lecteur apprendra, je crois, à la connaître à travers le récit personnel de son entrée prédestinée dans le monde des courses.

Nous espérons aussi faire mentir la phrase de Kipling :

O, l'Orient est l’Orient et l’Occident est l'Occident, et les deux sont inconciliables !

Cela n'est sûrement plus vrai aujourd'hui, car en tant que jeunes Chinois de Hong Kong, nous voyons le monde comme notre patrie. Et loin de vouloir le réinventer, nous souhaitons simplement le partager avec les autres, quelles que soient leurs origines et leurs croyances.

Pour notre mère, l'avenir de notre planète est entre les mains des jeunes, ouverts d'esprit et habiles dans les technologies, avec qui elle souhaite que les plus anciens coopèrent pour rendre le monde meilleur pour tous. Insistant sur le caractère sacré de l'unité de la famille, elle pense que l'éducation des enfants est moins un processus pédagogique qu'une courbe d'apprentissage réciproque.

Nous invitons tous ceux pour qui le monde des chevaux et des courses serait mystérieux à nous rejoindre en ces tours de montagnes russes d'espérances et de rêves, de triomphes et de désastres, de rires et de larmes. Les courses de chevaux sont un cirque géant mondial, une machine à fabriquer des rêves, un creuset de concurrence, dans lesquels la plus noble créature de Dieu transcende les rivalités des mortels pour proclamer sa royauté.




 
Responsabilité | -
Follow us on Instagram  Follow us on Twitter